Bettina Ruchti

Née à Cambridge (Mass. – USA), Bettina Ruchti commence le violon dès l’âge de 6 ans. À 15 ans, elle décide de changer pour l’alto, entre dans la classe de Nicolas Corti à la Hochschule für Musik und Theater Zürich et obtient en 2002 le diplôme d’enseignement (mention très bien). Après une année d’études à Florence (Italie) avec Hatto Beyerle à la Scuola di Musica di Fiesole, elle poursuit ses études à la Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de Nicolas Pache et obtient en 2006 le diplôme de concert (mention bien).

En 2005, elle commence des études de musique ancienne dans la classe de musique médiévale de Francis Biggi au Centre de Musique Ancienne à Genève. Très vite, elle développe un interêt particulier pour la musique ancienne et entre en 2006 dans la classe de violon baroque de Florence Malgoire où elle obtient un diplôme de concert en 2010.

Passionnée des instruments anciens et leur répertoire, elle s’intéresse à toute sorte d’instruments à cordes joués “da braccio” : le violon, l’alto, la viole d’amour, la vièle ou encore la lira da braccio.

Elle a participé à des projets de la Fondation Royaumont (Vivaldi) et a été choisi comme altiste pour l’académie soliste 2008 d’Ambronay. Elle se produit en concert comme soliste et en orchestre, sous la baguette entre autre de William Christie, Ton Kopman, Jaap te Linden, Florence Malgoire et John Duxbury.

Elle est membre fondateur de l’ensemble Aquilegia et membre des ensembles Lucidarium et Saltarello, ensembles spécialisés pour la musique médiévale et Renaissance.

© 21g.ch